•  

    Carte d’identité Bolivie

    - Population : environ 10 120 000 habitants.
    - Superficie : 1 098 580 km² (soit 2 fois la France).
    - Capitale : Sucre est la capitale constitutionnelle. La Paz est le siège du gouvernement.
    - Densité : 9,4 hab./km².
    - Langues : espagnol (officielle), quechua, aymara et guarani.
    - Monnaie : boliviano.

    Géographie

    La Bolivie abrite dans son Altiplano, ses vallées et son Amazonie, les merveilles de ce qu'Amerigo Vespucci considérait comme le « paradis terrestre ». Outre les espaces vierges et grandioses de l'Altiplano, la végétation est l'une des richesses les plus fascinantes de la Bolivie.
    De la puya raimondi que l'on trouve dans le parc Comanche aux fleurs des vallées ou aux orchidées du parc Amboró, sans oublier les cactus géants du salar d'Uyuni et les plantes carnivores d'Amazonie.

    L'Altiplano

    Ce haut plateau (au-dessus de 3 000 m) est entouré par deux chaînes montagneuses. À l'est de l'Altiplano, la cordillère Royale : 500 km de long, 30 km de large, 300 pics à plus de 5 000 m ! À l'ouest, la cordillère Occidentale et ses sommets volcaniques tels que le Sajama (6 500 m), les Payachatas ou le Licancabur (ce beau volcan dressé derrière la Laguna Verde).
    C'est également sur l'Altiplano qu'on trouve les grands lacs boliviens : le lac Titicaca, et les lacs Poopó et Uru-Uru au sud d'Oruro. Des grands déserts aussi : les déserts de sel d'Uyuni et de Coipasa, et celui du Sud-Lípez semé des lagunas Verde et Colorada.

    Les Yungas

    Cette région où les Andes épousent l'Amazonie s'étend au nord-est de La Paz. Riches d'une végétation abondante, les Yungas approvisionnent les villes en produits exotiques.

    Les vallées

    De 1 500 à 2 500 m, les vallées se caractérisent par un climat doux et une végétation verdoyante. Ses terres fertiles font de cette région le grenier de la Bolivie. Favorisée par de bonnes conditions climatiques, cette partie du pays permet la culture non seulement du blé ou du maïs mais aussi du raisin avec lequel on produit le vin ou le fameux singani.

    Le Chaco

    Voici une région qui a marqué douloureusement l'histoire de la Bolivie (guerre du Chaco dans les années 1930). Riche en pétrole, cette zone sèche et plate s'étend sur le coin sud-est de l'Oriente aux confins du Paraguay. Du fait de sa faible densité en population, on y trouve un échantillon de variétés rares de la faune et de la flore.

    El Oriente

    Malgré une certaine idée de la Bolivie, cette région occupe 67 % de sa surface. Zone de plaines torrides, d'une végétation luxuriante, elle constitue aujourd'hui le principal espoir économique du pays (Santa Cruz est devenue la locomotive de la croissance bolivienne). L'Amazonie et le Pantanal (la plus grande réserve du monde) se trouvent là.

    Parcs nationaux

    On compte une vingtaine de parcs et de zones protégées en Bolivie. Ils couvrent au total 100 000 km². Le mot « parc » signifie avant tout réserve. Peu d'endroits sont en effet balisés ou surveillés par des gardes champêtres. Randonneurs, ne vous y aventurez pas sans guide et n'hésitez pas à avoir recours aux services d'une agence.
    C'est dans certains de ces parcs que se trouvent les merveilles cachées de la Bolivie. Des orchidées, des condors, des toucans, des plantes venues d'un autre âge, des montagnes de 6 000 m...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique